Partagez | 
 

 Visite guidée de l'Abri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
godjo

avatar

Messages : 441
Age : 26
Localisation : par la, quelque part ...

Carnet de voyage
Métier Hordes:
Perso Mush:
L'Hordienne: Grosse chaîne rouillée

MessageSujet: Visite guidée de l'Abri   Lun 2 Juil - 19:38



On voyait l'Abri de loin, faut dire qu'il était posé sur une
colline. L'ancien bâtiment, on ne savait toujours pas ce que c'était
avant d'ailleurs, n'aidait pas non plus à la discrétion. Quant à la
présence d'une ville à quelques kilomètres de là ... non n'en parlons
pas, vaut mieux ne pas parler de ce qu'il pourrait y avoir en ville.

La colline avait souffert des vaines tentatives de survie de ceux qui
vivaient avant l’Armageddon, le résultat était assez comique, il y avait
un énorme morceau de roche qui semblait sortir de terre, à moins d'un
kilomètre du bâtiment, et la crevasse qu'il avait ouvert en tombant
attendait gentiment que quelqu'un veuille bien la remplir, ce qui ne
serait jamais fait bien sur. Les bombes, dynamites, c4 et autres
explosifs avaient transformé la pente douce de cette colline en pente
raide jonchée de blocs de roche, les chemins pour arriver à monter sans
se blesser se comptaient sur les doigts d'une main. On pense que la
réserve de poudre se situait au sud ouest, pourquoi là? parce que c'est
là que la falaise se situait, combien elle mesurait? 15, 20 mètres
peut-être? En tout cas la vraie question était "comment le bâtiment
a-t-il fait pour tenir debout avec une explosion pareille? les explosifs
devaient être dans les sous sols d'un autre bâtiment, cachés dans les
profondeurs de la terre.

Un vieux bâtiment, entouré d'une pente
raide remplie de blocs de roche que la pluie n'arrivait pas à éroder,
une masse rocheuse aussi grosse que le bâtiment et une crevasse de 10
mètres à l'ouest et une falaise d'au moins 20 mètres au sud-est, tu
m’étonnes que Savana aie choisi cet endroit pour créer son abri. Sans
compter les murailles construites par nos prédécesseurs, partant de la
porte à l'ouest : l'une faisait une jolie courbe jusqu'à la pointe nord,
l'autre reprenait la pointe nord et partait se cacher derrière les
dortoirs, d’où elle continuait en ligne droite jusqu’à la falaise. La
ville a beau être à quelques kilomètres de là, la quantité de zombies
qui arrive aux portes est ridiculement mince.



Arrivé aux portes
je frappe, juste pour le plaisir de faire chier Ennemi ; il passe son
temps a dormir dans une des deux tours de guet qui surveille la porte
d'entrée, peut-être pour avoir un oeil sur la ville, peut-être qu'il
vient de cette ville, qui sait.
Pas moi en tout cas, et à vrai dire
je m'en fous un peu, personne ne sait ce que j'ai vécu avant d'arriver
ici et je ne sais rien sur personne, on sait juste qu'on laissera pas
l'autre se faire dévorer devant nous, on risquerait de récupérer sa
charge de boulot. Ennemi gueule, je lui jette une bouteille d'eau
trouvée dehors, l'étiquette était partie mais le bouchon toujours
scellé, j'espère que c'est de l'eau à bulles, ça lui fera prendre une
douche.



Après avoir passé la seconde porte je me retrouve enfin
dans l'abri, à ciel ouvert certes, mais l'abri. Je tourne à gauche
directement, direction l'atelier, personne, je pose la caisse sur la
table, les chatons ne sont pas là, tripleaxeloo doit être au chantier,
pour une fois qu'il bichonne pas sa tronçonneuse ou qu'il nous fabrique
pas une nouvelle bombe. C'est comique de se dire qu'Ennemi avait choisi
la tour de guet de gauche au début de son arrivée dans l'abri, il
n'avait pas dû comprendre qu'elle avait une superbe vue sur l'atelier et
sur le bruit que pouvait faire tripleaxeloo quand il lui venait une
idée, Il avait même demandé qu'on surélève le mur de la zone tampon, le
refus avait entrainé un déménagement dans l'autre tour. Je traverse la
déchetterie, zone de bordel innommable ou les carcasses métalliques sont
reines et les idées a la c°n leurs rois, le royaume de tripleaxeloo,
rockeurdejanter et des deux chatons.



Le chantier, une grande
ardoise, façonnée avec pleins de petites, sur laquelle est dessinée un
plan grotesque avec à coté une liste de matériaux nécessaires à sa
construction. Un chaton vient à moi, je l'attrape, me le colle sur
l'épaule et continue ma route, si lui est là, son maitre ne doit pas
être loin. Le chaton miaule, son maitre est là, tapant sur une ferraille
pour essayer d'en faire quelque chose ; rockeurdejanter est en plein
élagage de souche, quant je leur dis que j'ai trouvé une grosse caisse
leurs yeux s'illuminent. En deux secondes les deux zouaves sont partis
en direction de l'atelier, deux gosses partant ouvrir un cadeau de Noël,
l'autre chaton se plante en face de moi miaule, celui sur mon épaule
lui répond et ne bouge pas, l'autre s'en va en direction de l'atelier.
J'observe le plan deux secondes, ils ont vraiment des idées à la c°n ces
deux là quand ils si mettent.



Je remonte plein Est, je passe
devant un petit bâtiment entouré de barbelés, il y a du bruit à l'étage,
fireroy doit encore s'amuser à faire des expériences sur son Zombie...
Quand je pense que c'est ce cinglé notre médecin, la sécurité dans ce
bâtiment a été faite pour être sûrs que si ce guignol se fait mordre il
ne lui viendra pas à l'esprit de venir nous le dire en face. Quelqu'un
garde l'entrée de la porte du bâtiment et quelqu'un d'autre l'entrée des
barbelés. Juste à côté la bibliothèque et la salle des archives, je
rentre, prends un bouquin, ressors, "les écrits contiennent la sagesse
des anciens" tu parles, on a une collection quasi complète de Picsou
magasine, paye ta sagesse.



A ma droite le bâtiment principal, le cœur de l'abri, j'y irai en dernier,
le meilleur pour la fin voyons. En face de moi une partie des dortoirs,
ils ont été séparés de la salle commune par une explosion avant qu'on
transforme cet endroit en abri décent. Je pense que ça devait être une
sorte d'hôpital, en forme de T dont la barre centrale eut été raccourcie,
un peu comme une pièce de ce vieux jeu "tetris".
En haut des dortoirs on a mis deux tours de guet,
une a chaque bout, quitte à voir de loin autant monter sur ce qui a
déjà été construit. Je rentre dans le dortoir, réveille quelques
personnes chargées de bosser de nuit cette semaine et jette le chaton
sur Skildor. Ce dernier ne se réveillant pas, le chaton décide de
miauler dans ses oreilles, histoire de voir. Brave bête.
Je traverse le dortoir sous les insultes de Skildor, il trouvera bien un moyen de me
rendre la pareille un jour, je lui fais confiance pour ça. je sors du
dortoir côté Sud, peut-être que le mec qui a créé ce bâtiment voulait
faire une grosse boussole vue du ciel, allez savoir. Je longe la falaise
: à ma gauche un vide de 20 mètres, à ma droite les tentes, une
barrière a été mise là, on sait jamais, une chute de 20 mètres en plein
somnambulisme, c'est un peu brutal comme réveil.



L'idée d'avoir mis des tentes dehors nous est venue quand on s'est dit qu'on allait
commencer à faire des gros chantiers, on dort autour de feux de camp,
et, quand vient le matin et qu'il fait froid, on part vite bosser sur
les chantiers pour se réchauffer, vu qu'ils sont à l'autre bout de
l'abri ça réveille. je continue de longer la falaise, j'arrive au
grillage.
Ici, entre la crevasse et la falaise, un bout de colline
intacte, on a arrêté depuis longtemps de se demander comment c'était
possible, il aurait fallu que le caillou apparaisse là en même temps que
la cache d'explosifs explose, peut être que c'était ça l’Armageddon, du
moins une partie.
En tout cas le grillage tient, faudra que je
demande a tripleaxeloo qu'il nous trouve une idée idiote pour consolider
encore cette zone, on est jamais trop prudent. Je longe la crevasse
jusqu’à la grosse masse de cailloux, on ne sait par quel miracle,
encore, mais au commencement de la masse rocheuse un puits s'est formé,
il aurait pu se former de l'autre côté, il aurait du.

Mais non le puits était là, je soupçonne des anciens survivants d'avoir, en plus de
creuser bien entendu, bouché les sorties d'eau de l'autre côté pour
éviter les pertes. Je prends une gorgée de flotte, fraiche comme
d'habitude. Grâce à un système de pompe, l'eau est acheminée aux
potagers et aux enclos. Je longe les tuyaux, arrive aux potagers,
cueille les quelques fruits qui ont poussé, me dirige vers les enclos,
jette un fruit trop mûr aux poules et pendant qu'elles se battent pour
l'avoir, morfales, ramasse les œufs du jour.

Je me dirige ensuite vers le bâtiment principal, le cœur de cet abri, je rentre par la
cantine et pose ma récolte sur la table, quelqu'un se fera un plaisir de
rendre tout ça encore plus infâme, je rêve d'un steak de chaton.
Je passe au bar, regarde dans mon placard, c'est bon, personne a touché à
mes canettes, depuis cette nuit de massacre, personne n'a eu l'idée
d'essayer de m'en piquer une, c'est bien.



Je monte à l'étage, certains jouent avec le jeu de cartes incomplet dans la salle commune,
d'autres réparent – pour la centième fois – le jeu de fléchettes.



Une porte, une des seules de l'abri, je frappe puis entre. Savana est sur
son fauteuil derrière le bureau, je ne pense pas qu'elle s'attendait a
se retrouver "chef d'entreprise" quand elle a décidé de s'occuper de cet
abri, mais en tout cas le nombres de détails a gérer est monstrueux, et
nous ne sommes qu'une vingtaine. Je lui fais mon rapport, la ville est
toujours aussi pleine de "monde", il y a toujours autant de ressources
dehors, les murailles tiennent le coup, le grillage aussi. Ennemi
,tripleaxeloo, rockeurdejanter, Skildor & les autres sont toujours
aussi c°ns, tout va pour le mieux dans le pire des mondes. Elle rigole,
me propose encore sa place, je refuse, je ne supporte pas les bureaux,
ça rend bête. Savana me jette dehors en rigolant, je ne suis même pas
encore sorti qu'elle est déjà le nez plongé dans les papiers. Je referme
doucement la porte.

Je monte sur le toit, de là haut on a une
vue imprenable sur tout : l'abri, la ville, le monde extérieur. Tout. Je
m'assois sur ma chaise longue, baisse le chapeau sur mes yeux et dors,
la journée a été longue.





> > > Plan du site < < <


Revenir en haut Aller en bas
http://twinoid.com/user/662083
 
Visite guidée de l'Abri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo] Visite guidée de AKIHABARA.
» Visite guidée du Haut-koenigsbourg
» Visite guidée annulé
» Guide d'achat Maison Martell
» Le monde Los Aniegos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abri 2,4 :: L'Arche d'Evas { Agora } :: Tableau Noir-
Sauter vers: