Partagez | 
 

 les ruelles sombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'allez vous faire?
¤ lui donner une bouteille d'alcool ou de coca pour avoir une autre histoire
86%
 86% [ 6 ]
¤ ne pas lui ouvrir la porte, je t'en ficherais moi du "mordue de la vie"
0%
 0% [ 0 ]
¤ le regarder de loin coller des coups de boules aux zombies
14%
 14% [ 1 ]
Total des votes : 7
 

AuteurMessage
godjo

avatar

Messages : 441
Age : 27
Localisation : par la, quelque part ...

Carnet de voyage
Métier Hordes:
Perso Mush:
L'Hordienne: Grosse chaîne rouillée

MessageSujet: les ruelles sombres   Dim 24 Juin - 2:54

*un kill bill salement siffloté résonne dans l'air*

_l'entré d'une ville, enfin, je vais pouvoir enfin planté ma tente et dormir de tout mon long, mon large & surtout mon travers ...
-HéHo ya quelqu'un? ça serais cool d'ouvrir la porte, le soir arrive et je suis pas entre 4 murs moi !
-vous avez été mordu?
-de la vie oui! sinon c'est pas vraiment mon genre, je suis plus caresse et bisous
-très drôle ...

_la porte s'ouvre, aurais-je eut affaire a un comic?_
-pas de connerie, sinon c'est la corde!
-chef, oui chef ... il est ou le reste du groupe?
-autour du feu de camp au centre du village, ils se racontent leurs aventures.
-cool, ça fait longtemps que j'ai pas entendue bambie! tiens, j'avais ça en stock au cas ou il fasse soif dans le coin _sort une bière et la lance au garde_ l'ouvre pas tout de suite elle risque de te moussé la gueule.
-merci mec, je m'en rappellerais au cas ou tu reste dehors un peut trop longtemps ce soir!
-je note!
_comme si j'avais pas remarqué que tu n'étais qu'un simple villageois, tocard ..._

*part vers le centre du village*
_espéreront qu'il ni aura pas trop de débutants_
_va vers la lumière, va... tiens ils sont nombreux, on va peut être avoir droit a des vrais histoires cette fois!
-salut les gens, je viens d'arriver
-et il ta laisser rentrer? va falloir qu'on le remplace lui! *c°nnard*
-c'est bon tu sais bien qu'il fait toujours un max de contrôles avant de laisser rentre. viens t’assoir les plus anciens vont nous raconter leurs histoires. *mignonne*
-bienvenue, j'allais commencé, *papie brossard raconte nous une histoire*
c'était il i a quatre ans, je devais traversé une station essence pour accéder a une ville, tout se passer bien sauf qu'a l'entré du bâtiment, je me retrouve encerclé par cinq zombies. la peur commencer a me monter au ventre, je n'étais pas armé et je n'avais plus beaucoup de forces, ma seul chance de survie étais de marché en rond en évitant de me faire encerclé en espèrent que quelqu'un de la ville arrive. j'en étais a deux heures d'attente, je commencer a perdre espoir, je poussais un bidon pour essayer de monter sur un camion, il m’aurais surement permis de survivre une nuit. quant enfin je réussi a monté sur le camion, je fut incroyablement surpris, il i avais la un homme allonger, il ne semblais pas mort-vivant, ni même mort tout court, je crois qu'il dormais, en tout cas le bruis de mon escalade dut le réveiller car il grogna. un chapeau australien, en pleine Europe, ça semble fou non? pourtant c'est ce que j'avais sous le nez. le jeune homme, dont je ne voyais pas le vissage, me demanda si j'avais quelque chose a boire dans le sac, je sortais une bouteille de vodka, a cette epoque il étais plus facile de trouver de l'alcool que maintenant, il me propose alors un marché: je lui donnais cette bouteille et il tué les zombies. ça me semblais fou mais j’acceptais, après tout je n'avais rien a perdre. il me prend la bouteille des mains, en avale la moitié cul-sec et commence a chantoné,
je compris plus tard qu'il chanté -cœur de pirate, comme des enfants- ce qui semblais assez comique venant d'un jeune homme de vingt ans bien tassé. je me rappel encore, en cas de coup dur, la volonté dont a fait preuve ce jeune homme, il a pris une chaine de son sac, je remarqué qu'elle était lesté au bout, et l'a fait tourné autour de lui comme un jongleur, en un batement de paupière, les cinqs zombies été a terre tous frappé a la tête par l'arme étrange. il ses alors tourné vers moi et ma crier "alors papi! tu viens? ça serais dommage de rester la après m'avoir donner une si bonne vodka!". c'est ainsi que je put arriver sain et sauf en ville.

_sort une clope, chope un charbon et cancérise ses poumons_
-impressionnant *mignonne bis*
-et qu'est-il devenue ce "héros"? *péon n°1*
-je ne sais pas il a disparue pendant le chaos final *papie brossard*
-j'ai une histoire tout aussi captivante pour vous *et c'est au tour du celebre pére castor, on aplaudis bien fort!*
je crois qu'il chanter du kyo le miens, mais je ne sais plus quel morceau, il étais tout seul face a un zombie, vivante elle devais être très belle, l'homme se contenté d'esquivé au tout dernier moment la frôlant de ses mains, comme une danse dont les deux partenaires ne danserais pas sur le même style et le même morceau. il dansais autour d'une morte, il ne devais pas avoir toute sa tête mais bon, je décidais quant même d'aller lui proposer mon aide, "non" qu'il me dit, "on est bien comme ça tout les deux", je lui demande alors "qui est-ce? la connaissiez vous?" "oui ..." il semblais incroyablement triste quant il me répondu. j'observais ce ballais étrange, captivé, quant le zombie intéresser a moi il le bousculé, comme pour lui rappeler sa présence. "elle s'appelle .... (j'ai oublier son nom), enfin ... s'appellais" "vous la connaissiez?" peut être que si je lui parlé il aller enfin arrêter et aller en direction d'une quelquonque ville. "oui..." la ,dance, continua pendant encore une heure jusqu’à ce que, a une vitesse incroyable, le zombie se jeta sur le visage de l'homme et, a une vitesse tout aussi incroyable, il sorti un pistolet et lui tira dans le menton a travers le crane. le pistolet fumant pendant a son bras il me dit "je la connaissait, je ne sais pas si je l'aimais mais je tenais a elle, plus qu'a n'importe qui en ce bas monde..." "venais,lui dis-je, il doit i avoir une ville la bas" il me suivit en reprenant sa chanson, comme pour se rappeler cette instant, je crois n'avoir jamais vue quelqu'un d'aussi triste.

-et il est entré en ville avec vous? *péon n°2*
-oui, il les connaissais, il étais juste sortie fouiller *père castor*
-comme c'est triste, je le plaint *mignonne n°1*
-pfff je suis sur qu'il a fini par se suicidé *c°nnard, il pue de la gueule je le sent d'ici*
-aller je vous en raconte une plus drôle, enfin, moins triste en tout cas *toi tu ressemble a l'oncle sam, ta tête irais très bien sur un billet en dollar*
je fessais une fouille a l'entré de la ville, un zombie flânais la, sans plus rien pour mordre, je voit arriver de la ville un jeune homme, il chantonne une chanson bizarre, dont les paroles semble être écrite par un rappeur, étonnant pour un jeune homme en baggie. il commence a fouillé, le zombie se raproche de lui, le jeune homme s'arréte de chantoné, et de creusé, le regarde, explose de rire, lui tranche une main, puis l'autre,
tranche petit bout par petit bout jusqu'au tronc, fait la même chose avec les jambes, joue au golf avec ses !!!!!!-oui, il les a même envoyer hors de notre champ de vision- il fini par le décapité, mais suffisament rapidement pout que la téte reste sur le tronc. il pouse alors le corp doucement, pour qu'il vacille, le reoupse encore un peut, la téte chute vers l'avant et la, avec une violence inouit, tape la téte du zombie comme un basseballeur pro une balle, la téte s'envole dans les airs en piquet et le jeune homme reprend son travaille de fouille "ce mec étais un connard fini, vous en faite pas il sera mort avant de toucher le sol" qu'il me dit et il se met a chanter du jacques brel. je l'observe, incrédule, soudain j'entend un bruit violent dans mon dos, je me retourne, pelle en l'air, la téte qui été partie dans les air s'étais empallé sur une tige de fer qui dépassé la, tou en creusant le jeune homme me dit "je vous l'avais dit non? mort avant de touché le sol" je repris ma fouille, étonner et choqué, qu'avais fait ce zombie de son vivant pour se faire hair a ce point mort? je n'ais jamais osé demander et je ne saurais surement jamais...
-j'i crois pas ! *péon n°2*
-impressionnant ... *péon n°3*
-a oui! vous devez savoir! *oncle sam? tu commence a viré Alzheimer?* ce jeune homme, d’après la rumeur qui a circulé en ville trois jours plus tard, aurais mit un coup de boule a un zombie parce que celui ci avais marché sur une canette de coca-cola, il se serais énerve contre lui, l'aurais insulté et lui aurais assené un coup de boule tellement violent que
la tête du zombie est tombé.
-excellent! *un autre péon*
-et toi le nouveau? tu a un truc a raconté? *mignonne n°2*
*achève sa cigarette, fait des ronds, jéte le mégot dans le feu, se lève*
- ils n'étaient pas cinq mais six, la chanson de kyo c'était "ce soir", la chanson bizarre c'était effectivement un rappeur, mais un tranquille qui a été élever au rap, le titre c'est "n'importe comment" et apres c'était bien du jaque brel "le port d'amsterdam" pour etre précis. et oui je lui ai collé un coup de boule, vivant ou mort on ne marche pas sur une canette de coca, ça ne se fait pas.
*part vers son coin dodo en chantonnant du nine inch neils*
_ouai ça devrais être une bonne ville_


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://twinoid.com/user/662083
Ennemi

avatar

Messages : 216
Age : 29
Localisation : abri 2.4 tour de guet

Carnet de voyage
Métier Hordes:
Perso Mush:
L'Hordienne: Lance-Pile Mark II

MessageSujet: Re: les ruelles sombres   Dim 24 Juin - 3:56

Z'aime ^_^

*trop fatigué pour écrire plus, direction dodo*
Revenir en haut Aller en bas
Savana

avatar

Messages : 425
Age : 97
Localisation : Les Terres Désolées

Carnet de voyage
Métier Hordes: Habitant
Perso Mush: Elesha WIlliams
L'Hordienne: Os humain fêlé

MessageSujet: Re: les ruelles sombres   Dim 24 Juin - 10:01

j'aimerais avoir plus souvent a lire des histoire comme celle ci. merci pour cette veille au coin du feu
Revenir en haut Aller en bas
http://abri24.lebonforum.com
FireRoy

avatar

Messages : 320
Localisation : bah jsui dans horde quoi

Carnet de voyage
Métier Hordes: Habitant
Perso Mush:
L'Hordienne: Bomb à eau

MessageSujet: Re: les ruelles sombres   Dim 24 Juin - 11:39

j'aime aussi c'est génial
Revenir en haut Aller en bas
tripleaxeloo

avatar

Messages : 531
Age : 22
Localisation : Chez moi

Carnet de voyage
Métier Hordes: Gardien
Perso Mush:
L'Hordienne: Coupe-coupe

MessageSujet: Re: les ruelles sombres   Dim 24 Juin - 13:10

bravo pour avoir écris autant...

je me demande où vous trouvez toute l'inspiration....


____________________________________
Avec ou sans allié mais jamais sans mon bouclier
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les ruelles sombres   

Revenir en haut Aller en bas
 
les ruelles sombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans les ruelles sombres[Topic privé]
» (Mordheim/WFB) Idées de campagnes dans les Terres Sombres
» Drop coffre des Mineurs Sombres
» Sombres secrets en Sombrivage
» Sombres Desseins...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abri 2,4 :: L'Arche d'Evas { Agora } :: Survivants { Postulez ! }-
Sauter vers: